Rechercher

ACTU : 50 balles pour réparer son vélo

C'est l'une des mesures phares du "plan vélo" du gouvernement chiffré à 20 millions d'euros.




La fin du confinement qui approche n'est pas sans poser une kyrielle de problèmes, notamment ceux liés à la distanciation sociale dans les déplacements. Dans les transports en commun, la mise en place de certaines règles a tout du casse-tête. De fait, beaucoup de monde risque de se ruer sur sa voiture le 11 mai prochain, et ça, le gouvernement veut visiblement l'éviter même si ce n'est pas gagné.

Mais au moins dans ce contexte, les pouvoirs publics ont l'air de vouloir donner sa chance au vélo. "Nous voulons que cette période fasse franchir une étape dans la culture vélo, et que la bicyclette soit la petite reine du déconfinement en quelque sorte", a expliqué la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, dans un entretien au Parisien. Louable intention !


C'est l'occasion de changer les pneus de son vieux biclou qui traine au fond du garage depuis 10 ans..



Le gouvernement devrait ainsi débloquer 20 millions d’euros pour les "vélotafeurs" et aider villes et départements qui préparent des pistes cyclables et des zones piétonnes provisoires. Ce plan intègre également un forfait de 50 euros pour faire réparer sa bicyclette d’occasion (freins, lumières, pneus...). Les réparateurs seront référencés sur le site de la fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Il prévoit aussi le financement de formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo...


  • Icône Facebook noir
  • Icône Instagram noir

© 2020 par Pignon Cycle Klub.